Diable Fish

Le must de la gamme. Krill, calamar, crevette, farine d'halibut, 10% de robin-red, nurupan. C'est une bouillette passe partout qui a fait ses preuves (enduro, rivière, lac).

Home Team Récits Renaud Est 2011

 

 

facebook

 

Imprimer Envoyer
News - Renaud
Dimanche, 13 Novembre 2011 22:22
Index de l'article
Est 2011
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Toutes les pages

Est 2011

 

Mi-mai, les préparations commencent, boats, plans du lac, appâts, carte de pêche … tout y passe pour ne rien oublier le jour J.

Le weekend de l’Ascension, c’est donc pour moi le grand départ, j’arrive de nuit sur un lac que j’ai déjà eu la chance de pécher il y 3 ans à l’automne, je déplie le bed et m’endors des rêves plein la tête, au matin après avoir fait le tour des différentes mises à l’eau accessibles, je me décide à monter l’annexe dans un fond de baie afin de ramer quelques heures à la recherches d’éventuels poissons en maraude. Malheureusement, le vent si faibles soit il (38km/h quand même…) crée de la vague, et le repérage des fishs tourne vite en balade au fil du vent, mais au bout d’une paire de kilomètres, alors que je n’y croyait plus, j’aperçois à une vingtaine de mètres devant moi, une trouée d’herbier plus claire que les autres, quand j’arrive à sa hauteur, je me rend compte qu’il y a en réalité dans un rayon d’une quinzaine de mètres, 4 trouées fraichement retournées et dégageant un nuage de particules rendant l’eau d’un bleu turquoise.



En observant de plus près la trouée, je tombe sur une miroir géante, je l’observe pendant plusieurs secondes en train de filtrer les particules, elle est énorme… En continuant mon chemin j’aperçois 3 autres poissons plus modestes dans la même zones, après plusieurs heures à ramer, c’est décidé, c’est ici que j’attaquerais ma session. Je pécherais donc la première nuit en bateau au milieu des arbres immergés où j’ai repéré ce spécimen, au matin, capot… J’insisterais une seconde nuit sur la zone mais ce coup-ci, je varierai pêche au pied des arbres et pêche devant les herbiers, au matin, un poisson sur les 2 types de spots mais aucun signe de la miroir aperçu, obsédé par ce poisson, j’insisterais une dernière nuit sur la zone mais sans succès.